Vous n’avez jamais entendu parler de la coupe menstruelle (ou coupelle menstruelle)? Son concept va d’abord vous surprendre si vous n’avez jamais envisagé des solutions alternatives aux tampons et autres serviettes hygiéniques, puis vous séduire.

Cette petite coupelle aux bords arrondis est destinée à recueillir le flux menstruel de manière réutilisable. Elle est généralement fabriquée en silicone médical, en TPE (Thermoplastique Elastomère) ou latex (selon les marques) et garantit un confort et une hygiène maximales aux femmes. Elle s’insère directement au fond du vagin et s’en extrait facilement grâce à la tige, dont la longueur se règle à votre convenance.

Il existe majoritairement 2 tailles de coupe menstruelle : la petite et la grande. La petite correspond aux femmes nullipares (= qui n’ont jamais accouché) et aux femmes de moins de 30 ans, la grande aux femmes non-nullipares et de plus de 30 ans. Si vous êtes nullipare mais que vous doutez de la taille de votre coupe menstruelle, il est conseillé de pendre la plus petite taille pour éviter les fuites. La grande vous sera alors utile si vous envisagez une grossesse future. Certaines marques comme Meluna proposent 3 tailles : S, M et L.

La coupe menstruelle a été créée dans le but d’améliorer les méthodes d’hygiène intime de la femme. Sa surface lisse évite la prolifération de bactéries et son entretien est très simple : rinçage à l’eau claire à chaque vidange et stérilisation à l’eau bouillante une fois par mois. D’une capacité moyenne de 13 ml, la coupe menstruelle vous laisse tranquille jusqu’à 12h!

Ecologique (réduction des déchets polluants) et économique (les fabricants estiment sa durée de vie de 5 à 10 ans!), la coupe menstruelle commence à faire de plus en plus d’adeptes. On peut même en trouver librement dans certains commerces bio.